Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MangeBulles65
  • MangeBulles65
  • : Amateurs, lecteurs, dévoreurs ou collectionneurs de BD, comics, mangas, para-BD... que nous souhaitons promouvoir dans le 65 !
  • Contact

Infos Asso

Prochaine réunion
mercredi 19 mars 2014
thème : vinyl

Evénements

8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 20:33
Les 20 et 21 septembre aura lieu le festival BD de Vitry-en-François, dans la Marne, près de Châlons-en-Champagne. Voici l'affiche réalisée par Daniel HULET :

Comme auteurs, sont pour l'instant annoncés :

Daniel Hulet, Philippe Adamov, Batist, Joseph Béhé, Franck Bonnet, Laurent Cagniat, Isabelle Charly, Dav, Deberg Claude, François Duprat, Gil Formosa, Christian Gine, Frank Giroud (le 5 sept.), Paul Glaudel, Jee Yun et Jung, Fabien Lacaf, Malik, Fred.Marniquet, Félix Molinari, Marc Moreno, Aurélien Morinière, Nelly Moriquand, Nauriel, Nico, Nicolas Otéro, Vincent Pompetti, Qoom, Georges Ramaïoli, Lucien Rollin, Amélie Sarn, Pascal Somon, Tarek, Marco Venanzi, Zerriouh.

Vous trouverez plus d'infos sur le blog du festival.




Repost 0
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 10:58
Dans le cadre du Mai du Livre (du 16 au 20 mai 2008), une rencontre-dédicace est organisée le lundi 19 mai à 18h30, à la Salle des Fêtes de la Mairie de Tarbes, avec Davide Cali, jeune auteur italien de BD, lauréat 2008 du prix Tatoulu pour "L'’Ennemi" (éditions Sarbacane).
Repost 0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 23:15


La Madone de Pellini, par Rivière et Federici...

...Parce que la couverture était vraiment belle !?
Le regard bleu, étrange et pénétrant aurait dit le poète, de cette femme : presque inquiétant. Les regards ? Ils  seront nombreux dans cet album. Observez  les yeux : ils prennent vie au fur et à mesure des pages, jusqu’à y percevoir les vaisseaux sanguins battre. Hypnose ? L’objectif de cette histoire ne serait-il pas de nous envoûter ?

D’abord il y a Nora, un jeune médium qui arrive à Londres dans la pension de Madame Blavatski (petite référence non citée à l’un des membres fondateurs de la théosophie et des Rose-Croix) pour y parfaire son don. Oui, nous allons nous retrouver dans l’Angleterre de la fin du XIXème siècle et son engouement pour le spiritisme et sa quête du monde des morts.

Ensuite Henri James, le grand auteur anglais, celui des Bostoniennes, des Ailes de la colombe, de Daisy Miller…, et  celui du célèbre et troublant Tour d’écrou avec cette incursion réussie du romancier dans le fantastique. Henri James, ami d’un jeune peintre, Francesco passionné de la peinture florentine du XVème siècle et surtout d’un nommé Pellini.
Francesco donc, et son rêve : rentrer en contact avec le personnage d’un tableau, la Signorina Lanzini.

Ajoutez à cela une galerie de personnages secondaires tous aussi étranges les uns que les autres : les pensionnaires, les employés du romancier et puis celui-là, le troublant « Sa Seigneurie », quel va être son rôle ?


Nous sommes aspirés dans une histoire qui va se développer sur trois tomes, dans un graphisme évoluant entre naturalisme et fantasmagorie. Belles couleurs d’ambiance, belles planches et  phylactères intrigants. Parce qu’au final, se demander d’où vient ce sentiment étrange qu’il nous reste après la dernière case lue. Le lettrage y est sûrement pour une grande partie. Lettrage très particulier qui nous donne l’impression de lire un ancien livre dont les visions ne seraient plus fruits de notre imagination mais guidées par les images du dessinateur.

Mais où donc Rivière et Federici veulent-ils nous entraîner ? Vers quel ailleurs ?

Repost 0
Published by Eric N. - dans Coups de coeur BD
commenter cet article
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 09:37

Lorsqu'en novembre 2004, "l'enragé" est paru, je l'ai feuilleté, étonnée par les couleurs tranchées : des oranges, des rouges, des roses, rendus encore plus vifs par le noir des cheveux et le pourtour des visages. Le scénario... pas assez accroché, il y a tant de nouveautés ! Je n'ai pas acheté la BD.

L'auteur, je l'ai oublié. Mais j'ai gardé en mémoire les teintes chaleureuses, les dessins de quelques cases, et le regard du héros sur la couverture.

Février 2007 : Amnesty 65 vient nous demander de les aider pour leur prochaine expo : "les droits de l'Homme dans la BD". Certes, sur ce sujet, la bande dessinée foisonne d'exemples. J'en connais quelques uns. Mais, comment multiplier tous les styles, le noir et blanc ou la couleur, l'humour et le grave, l'historique et l'actuel, le réalisme et la fiction... ? Appel à la rescousse auprès de tous les "Mangebulliens"...

Et parmi les albums reçus, la photocopie d'une page - photocopie pas très nette ("Donne pas envie d'la lire !").
Pourtant, mon oeil s'attarde sur le dessin, l'abandonne, y revient... y reste... Et avant ? Et après ?... La page ne me suffit plus. Cette BD, j'ai envie de la lire en entier... C'est "Bonne Année" de Baru.

Je souhaite en savoir plus sur cet auteur, mieux le connaître. J'ai de la chance ! Le propriétaire de cet envoi est un fan de Baru. Il va me prêter son livre, et m'en confier d'autres. Et je vais tous les lire ; et découvrir des histoires qui font rire et grincer des dents, des scènes loufoques ou tendues, des décors inconnus ou qui me rappeleront des souvenirs de ma propre enfance.

Et, petit à petit, des images vont se superposer à celles que je découvre : "L'enragé" !
Oui, j'avais aimé le dessin, mais il a fallu que je le redécouvre à travers d'autres BDs, pour vraiment l'apprécier. Tous les albums ne me plaisent pas de la même façon, pour les mêmes raisons. Certains me touchent plus que d'autres. J'ai dû en relire quelques uns, pour mieux les appréhender. Vous dire quoi, lesquels, prendrait trop de temps - une autre fois, peut-être... mais ils parlent tous d'humanité, de rencontres, de découvertes....

Hier, Monsieur Baru, je vous avais oublié ; aujourd'hui, je regretterais de ne pas vous avoir "rencontré".

 

Repost 0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 20:48

Deux petites infos concernant le 
2e Festival BD Mangebulles65 :

Tout d'abord, la date et le lieu : 
4 et 5 octobre 2008
au Parc des Vignaux,
à Bagnères-de-Bigorre (65200)

Ensuite, concernant l'appel aux Jeunes Talents,
les inscriptions sont closes
,
toutes les places ayant été attribuées.
N'hésitez pas, cependant, à nous contacter l'an prochain
ou à venir nous en parler lors du festival.

Repost 0
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 20:37

Pour ceux qui apprécient son travail, José MUNOZ sera présent à Pau le vendredi 11 avril à 18h, dans l'amphithéâtre de la Présidence de l'Université, pour une "rencontre dessinée".

Cette opération étant faite en partenariat avec la librairie Bachi-Bouzouk, José MUNOZ sera également en dédicace à la boutique le samedi 12 à partir de 15 heures.

Plus d'infos sur l'auteur à : http://www.bdparadisio.com/scripts/detail.cfm?Id=700

Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 21:54

La 4e bourse BD s'est bien passée malgré le froid, avec pas mal de monde, dont Lady Vador et Luke Skywalker ("car je suis ta mère, Luke, pschh pschh") qui nous ont honorés de leur présence...


En attendant des chiffres exacts et les bilans lors de la prochaine réunion, vous trouverez les photos de l'événement en cliquant sur le lien ci-dessous (15,5 Mo). Il s'agit d'un mélange entre celles de Pascal et les miennes :
http://pagesperso-orange.fr/srcosset/4ebourse.zip

Repost 0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 12:53

Pour la quatrième fois, nous organisons une bourse BD 
où professionnels et amateurs peuvent vendre leurs albums d'occasion. 

undefined

Elle se tiendra le 
dimanche 30 mars 2008
au Gymnase des Côteaux de Gascogne 
(derrière GIFI) à Tarbes. 

undefined

Si vous êtes intéressé(e)(s) pour y participer, 
téléphonez au 05.62.34.40.97 (librairie le BD.Vore) 
pour tout renseignement ou réservation de tables.

Repost 0
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 18:09
... à M. Michel JANVIER, dessinateur des Musicos, de Rantanplan, de Docteur Monge ou de Madame Bovary, pour sa venue sympathique, sa gentillesse, son travail ainsi que son incroyable érudition en matière de musique rock !!! 

undefined

Et merci à Serge pour l'organisation de cette agréable soirée !
Repost 0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 15:10
Quand deux passions se rencontrent. La BD donc, et…les poètes du XIXème qui vécurent à Tarbes. 
undefined
Parmi eux, Jules Laforgue, né à Montevideo en 1860 et mort trop tôt en 1887 de la tuberculose. Il résidera à Tarbes de 6 à 16 ans : scolarité au lycée Théophile Gauthier, maison rue Massey. Ce que l’on ignore souvent, c’est que le poète décadent des Complaintes, le prosateur des Moralités Légendaires, le critique d’art, l’épistolier, prenait aussi la mine de plomb pour dessiner. 

Installé à Paris, en 1879, Jules Laforgue collaborera à une revue toulousaine créée par un de ses anciens camarades de 4ème du lycée : La Guêpe (hebdomadaire qui ne parut que neuf mois en 1879). Et d’avril à novembre de cette année, en plus des poèmes, chroniques parisiennes et études littéraires, paraîtront vingt-et-un dessins ou caricatures. La Guêpe, une revue littéraire artistique et satirique de quatre grandes pages, était lue essentiellement dans le milieu étudiant. Les dessins que livra Jules Laforgue sous les titres de Balivernes ou Zépherinades, consistaient en une ou plusieurs vignettes à raconter une histoire drôle (humour potache et calembour). «- A ta place j’appellerais ton cheval Eugène…- Pourquoi ?- Parce qu’il a de beaux harnais ». Il n’y avait pas de bulles, les textes manuscrits (de la vraie patte de mouche !) tout de même, prenaient place sous l’image. Peu d’action, il s’agissait surtout de scènes dialoguées entre des personnages, sans décor.
Ces dessins n’ont pas été repris en album. On peut en voir des reproductions éparpillées au milieu des Œuvres Complètes de l’auteur parues aux Editions l’Age d’Homme. Donc pas de cotation dans le BDM. Mais si vous en trouvez une planche originale, elle intéressera certainement quelques érudits et riches acheteurs de Drouot. Ces originaux sont inconnus encore aujourd’hui et on ne connaît de la revue La Guêpe, que deux collections complètes, une à la Bibliothèque Nationale et une à la Bibliothèque de l’Arsenal. Les Hautes Pyrénées sont potentiellement un endroit où l’on peut en trouver quelques exemplaires. Dans les années 1950 quelques exemplaires avaient étés récupérés chez un médecin Bagnérais (il faut savoir qu’en plus de Jules Laforgue d’autres collaborateurs de cette revue étaient bigourdans). 

A vos greniers donc !
Repost 0
Published by Eric N. - dans Coups de coeur BD
commenter cet article